Archives du blog

vendredi 3 mai 2013

Nombril entre Ciel et Terre

L'homme n'est pas un Dieu, avec son génie il fait des innovations, des adaptations et des transformations, le rêve d'automate humanisé n'est qu'une utopie, dont la machine experte et ou complexe reste au stade d'outil, utile d'intérêt.
La création a une liaison interdépendante. Avec une avancé scientifique anarchique, l'homme n'a aucun avenir, ni avec lui-même, ni avec la machine. L'homme n'est pas clair dans sa progression, il est contestataire dans sa stratégie globale, la "vanité" ce défaut de grandeur lui prévaut le chamboulement de la science de la matière qui n'est pas au service du besoin de l'équilibre naturel de l'homme.

Lui joindre la science de la révélation plus précisément et philosophiquement la directive de la croyance d'un Maître Unique (indivisible) Créateur, croire est le concept primordial pour se doter positivement d'un esprit clair de sentiment pure d'une existence saine basé sur le bien, la sagesse et la raison, devenir un être humble serviteur de cause et de fondement pour ce "Bien" où la vérité se cristallise et apparaît dans toute sa clarté, avoir et être avec ce lien c'est être futé pour aller de l'avant vers l'équilibre prospère des connaissances, la soumission permet de s'éloigner des dangers imprévisibles et des fins tragiques. Accepter de se plier aux règles de la nature existentiel de la création du Créateur Omniscient, de l'externe Visible et de l'interne invisible, le surpassement de notre soi malfaisant nous permettra l'ouverture sur la Juste voie de cet immensité au futur profitable d'un niveau supérieur et exemplaire, tout en évitant le triste sort dû aux travaux colossaux sans aboutissement de civilisation (la construction des pyramides par exemple haut chef d'œuvre mais combien de temps dissipés, de souffrance humaine et de morts sans cause légale).
L'homme encours un danger éminent en se reproduisant par banque de gène trituré croyant bien faire alors que le contrôle et hors de sa porté avec pour résultat envahissement et désordre dévastateur du monde. 

Pourquoi l'homme cherche t-il à se compliqué l'existence pour avoir des reproductions esclaves, alors qu'il dit y avoir un danger de pauvreté dans la démographie, si l'homme cherche à se libérer complètement du travail en l'automatisant, il n'en sera rien de cela parce que toute machine nécessite assistance et contrôle plus ou moins permanent et où, intervention indispensable de l'intelligence humaine n'est pas à exclure et restera unique.
En quoi est-elle unique, parce que le souffle de la création de l'homme est bel et bien lié avec l'espace / temporel qui définit notre cycle de vie et où même notre monde à son nombril, attachement indéfectible entre Ciel et Terre, l'homme reste toujours inconnu à lui-même où de nombreux adeptes comblent le vide spirituel par un matérialisme blasphématoire basé sur l'hypocrisie.
L'homme a sous la main tout les matériaux nécessaire au développement rapide et comme par hasard n'existé pas auparavant, alors que nous tous, savons que la croûte terrestre change tout les 1.000 ans mais avec la rapidité accéléré des révolutions, le temps est devenu mince, l'évolution de l'homme adapte son advenir mais reste lointaine pour se ressaisir de sa fuite en avant tout en fermant l'œil sur son devenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas dite-le, toutes critiques m'est bénéfique :