Archives du blog

lundi 12 septembre 2016

La «Bête» décadente ordonne la «Nasa» d’être Blue Beam

Ah ! en ces temps-ci, la mode est au tordu, toute moralité est farfelue et toute éthique est condamnable, de nos jours la responsabilité est foutaise et la raison est au désir capricieux et à l’humeur de l’instant, c’est du sans souci, que tout le monde salut «la Bête» sinon le sang coule avec le satanisme du nouvel ordre du désordre et les systèmes expert du sionisme international qui lui, tire les ficelles ténébreuses.

www.dailymotion.com/.../x3evwk_illuminati-le-projet-blue-bea...


Que l’on soit témoin d’un temps morose malgré les ressources abondantes, les vices immoraux du satanisme calamiteux, une des causes ayant nuit à l’intégrité humaine. 
   Subjugué par l’égocentrisme de soi entremêlé de satanisme blasphématoire, les élites alliées à Satan et sous son emprise, ils sont devenues pervers, débiles et possédés, ayant pour mission l’autodestruction par les vices déshumanisant toute nature naturel, ils ont déclarés la guerre pour modifier et transformer le monde, ils croient pouvoir entraîner la condition humaine par la force et la martyrisé, ils ont pu corrompre beaucoup avec leurs systèmes diabolique, ils ont pu mettre la main, dilapidés les richesses terrestre, ils ont pu accéder à la force de l’information pour désinformer et ils ont eu accès à la puissance technologique et les sciences pour prêcher le faux, dissuader et se protéger, quoique aidé par les inconsciences humaines, les calomniateurs rateront le rendez-vous maléfique du contrôle, il ne peut y avoir lieu, le vent n’a pas soufflé dans leur poupe et qui rira bien rira le dernier.

Et,  l’homme  sortira  indemne  de  la conspiration anti humanitaire et anti naturelle.

     Le tout, de l’infiniment petit à l’infiniment grand est soumis à la loi de la Juste Vérité bienfaisante, la Création existentiel des Sept Cieux et de la Terre exceptionnel où l’ensemble des bastions cosmiques court en expansion quant à notre galaxie son soleil fonce vers un terminus définis, cependant, il entraîne ses planètes, derrière lui, voguant en spirale en toute quiétude et où, tous ces mondes sont crées sans support aucun pour une raison judicieuse obéissante au Seigneur Omniscient qui détient la résurrection et tout autres choses, il est «Unique» sans semblable. 
     Il sait et Il laisse faire pour que les preuves tangibles se dressent d'elles-mêmes le jour «J» contre quelconque mécréant.

     Utilisé la science à contre-courant naturel, c’est courir tout droit à la perte sèche de soi et le regret sera vain, aucune excuse ne sera accepter, aucune justification n’est admise, tout atome sera omniprésent pour témoigner d’un temps vécu sans retour. 
    Aimer la mort c’est aimer le faste de la vie supérieure perpétuelle, pour aimer la mort «Il faut être dévoué au bien de son prochain comme pour soi-même», frère en humanité veillé à rester fidèle à la nature existentiel, ne pas la compromettre, l’erreur est humaine mais s’entêter à ne pas la reconnaître c’est courir un danger grave celui de l’insolence qui insulte l’intelligence, conteste la logique existentiel, emmerde la clémence résidente dans nos cœurs - ne vous jeter pas les yeux ouverts dans les bras ténébreux du satanisme qui envoûte la raison à croquer la vie impunément, sans soucis, l'on devient pervers forcément après avoir perdu sa nature humaine naturel. 
     Ne pas vous laisser emporter, ni être duper par Satan qui lui-même est une créature qui a perdu son statut par orgueil, il a juré à nuire l'entité humaine, il est donc l'ennemi humain N° 1 après notre soi confus, Satan et ses sujets sont perturbateurs de nos pensées conscientes où elle est mise à rude épreuve pour la contenir à rester brave, il faut comprendre que le mal a toujours existé et que l’on doit se méfier des mésaventures, le danger est omniprésent et seule notre veille consciencieuse nous protège donc, approchons et aimons de plus bel le «Bien», qui n’est pas si facile à faire comme l’a si bien décrit : Jean-Paul Sartre dans son livre intitulé : «P… respectueuses suivi de morts sans sépulture».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas dite-le, toutes critiques m'est bénéfique :