Archives du blog

mardi 13 mai 2014

L'Avenir est au Cosmos

Éparse, 1/4 * Messieurs Carl Sagan, Kip Thorne ... Je suis désolé et navré de vous dire que le brainstorming est bien, rêver et imaginer le sont aussi mais vos extrapolations sur la science et le futur sont tout à fait impurs et composites de la Vérité pour approcher la réalité dont nous percevons tous, il y a des gens par leurs simple nature vivent la foi sans transgresser les lois naturelles, certes l'homme est promu à vivre dans un autre monde où la voie céleste des Cieux et de la Terre seront remodeler autrement, elle lui sera octroyer par qui ? Il ne faut pas croire que l'existence n'a pas de maître par contre le hasard n'a pas de place et non plus l'insolence comprimé dans la ligne de Satan (le bug existentiel), moi je n'écarte et ne sous estime aucun indice. Je sais que la science sera manipulée par les forces du mal qui dédaigne l'éthique des Vertus. Le monde est ce qu'il est Juste pour trier la bonne graine (intelligence Vertueuse), de l'ivraie (intelligence hypocrite). La prochaine étape sera la dislocation des 2 mondes de ceux qui ont bravés le Bien et de ceux qui ont étés souillés par le Mal, l'affectation sera définitive et éternelle.

Éparse, 2/4 * C'est bien dommage que les meneurs actuels de ce monde, dénigre 2 milliards de croyants d'une même conviction avec plus 1000 ans de lien et référence historique de cet humanité. Quant à moi, j'ai passé en revue toute les conceptions du monde de toutes les philosophies et religions du monde. Après recherche, je dois confirmé que la réponse est connue depuis le début, d'où est-ce que nous sommes venus et où allons-nous avec comment cet univers a été crée et comment cet univers finira t'il ? A l'instant même deux autres univers se prépare pour accueillir deux entités : l'une renfermera les mécréants, les ivraies, les bugs humains dans sa fournaise à jamais, c'est le bas et l'autre s'ouvrira aux croyants, aux décents, aux pudiques humains qui hériteront le paradis à jamais, c'est le par dessus. Quant à la grande question qui est Dieu, le Créateur Omniscient, notre fragile nature ne peut dans aucun cas entourer de connaissance l'inimaginable, la dissemblance (on ne peut pas le matérialiser), il faut plutôt chercher à le tenir toujours humblement présent dans l’âme. Il est la pureté de la Juste Vérité. Il est la Science, la sagesse logique, la patience, l’unique impaire, le sans ressemblance, le créateur innocent, il entour toute les existences sans qu’il soit entouré et il a les saints noms du parfait.

Éparse, 3/4 * L'homme est né pour poursuivre son existence, pourquoi donc il a en face de lui la mort, c'est le signe qui nous rappel que nous sommes des créatures et que nous avons un maître absolu c'est Lui qui nous a insufflé le libre arbitre pour que nous puissions jouir intelligemment de nos sens en toute responsabilité et il nous tient à l'œil, tout en sachant que nous avons un ennemi implacable fait d'antimatière, c'est le bug existentiel, avec un peu de sage raison logique, on peut le détourner sans mal pour accéder à la lumière de la Juste Vérité équitable mais la bassesse de nos fantasmes aidés par l'infiltration de l'inspiration intuitive du bug nous écartera du droit chemin du but existentiel et c'est ainsi qu'on rentrera dans le cycle tâtonnant de l'insolite insolent défiant les signes palpables du monde inconnu et du témoignage où le Seigneur Créateur Tout-Puissant est le seul Tenant et où toute chose s'estompe et se taise quelque soit l'avancée du degré technologique atteint par l'entité humaine ou celle de Satan.
Chacun de nous engrange étape par étape la vie et la mort jusqu'au jour dernier, terminus témoignant de la somme acquise par nos actes positif ou négatif en un tri final ayant récompense respective. L'intelligence décente aura gain de cause pour coloniser en obtenant la suprématie de l'espace interstellaire parfaitement conçu, fait par un soin digne d'un Créateur Seigneur où le temps n'aura aucun effet ni impact dans l'héritage de la dernière demeure dans le cosmos de l'espace intersidéral.

Éparse, 4/4 * Tout l'univers a évolué à travers le temps et plus spécifiquement la planète terre qui a vu son environnement embellis par la diversité innombrable de la faune, flore et fonds marins, l'origine de l'espèce humaine consciente par l'intelligence a eu l'honneur d'être crée ailleurs et une fois venue sur terre sa duplication fut féconde, le corps été plus développé pour combattre puis soumettre la nature sauvage dans ses différents ères et stades, l'homme s'est vu développé selon les moyens que lui fournissait la croûte terrestre du silex au bronze et du fer à l'âge moderne. La terre a été conçu, préparer et domestiquer pour l'espèce humaine, non pas pour assouvir ses désirs instinctifs mais bien plus noble vivre en sociable l'éthique des Vertus prendre l'opposé s'est se condamner à la souffrance, reconnaître sa fragilité, sa dépendance envers les bienfaits de la lumière de la science en se soumettant humblement à la juste raison logique et à la promesse tenu par le Seigneur Créateur et Omniscient du tremplin de ce monde matériel vers un autre monde totalement ressemblant mais bien plus avancée en tout point sauf que le temps est superflu et la sensation de la délectation du manger aura un nul impact et où seul la sueur dégagé fournira la senteur du parfum, en prenons l'étendard de l'insoumission et de l'indécence insolente le versant de la fournaise sera implacable pour punir les contrevenants malfaiteurs. Nous renfermons le côté matériel et le côté spirituel leur équilibre se conjugue par le Bien, un des côtés manquants nous propulse vers la Malédiction du Mal, sachons que le côté du mal est encouragé par l'invisible antimatière qui est notre ennemi numéro 1 Satan qui active en permanence, qui se propage plus vite en nombre et est rapide donc moyen plus développement dans son transport. Ne soyons pas aveugle, admettons ce qui nous subjugue à la malfaisance et nous expose aux dangereux jeux qu'est l'armement du nucléaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas dite-le, toutes critiques m'est bénéfique :