Archives du blog

dimanche 6 octobre 2013

Ô ! Peuples du monde

La fin du monde est proche, celui qui veut se sauvegarder doit prier Ô ! Tout-Puissant et Miséricordieux accepte ma décence et vertu, depuis longtemps l'homme cherche à comprendre et il ne se comprend pas encore, il aime compliqué ce qui est simple, nous sommes des créatures parmi tant d'autres avec un + Gloire à notre Créateur Omnipotent qui aime en nous notre conviction de foi en Lui avec anticipation, puisqu'il a mis à disposition concrètement tous les signes de la science pour que nous soyons positive.

Environnement pauvre, je suis content et je relève les défis contre l'obstacle nature.
Appauvris par tiers, c'est fâcheux et je mets ma révolution en marche.

Le monde à l'envers, hier les peuples persécutés les sorciers adeptes de Satan, là où ils étaient et étés considérés comme d’émargés sociaux, aujourd'hui les adeptes du satanisme persécute les peuples, pour leurs faire plier l'échine en les secouant par de fortes tentations sous-couvert d’émancipation et d’ouverture sur l’indécence du business de l'usure, du sexe ... et à accepter le nouvel ordre du désordre matériel et morale et imposer ainsi la loi du talion grâce à un monde d'économie et d'information favorisant le rapprochement d'une mondialisation, où, le mal masqué d'un visage aux attraits confiant pour mettre la nature du bien à la malle du mal, ça ne sera pas facile parce que la nature de l'existence humaine est d'origine pure et propre sans égard aux religions, l'éthique est enracinée et elle est préventive c'est comme un vaccin qui mûrit les consciences et les renforces, contre toute pandémie faisant souffrir par le mal satanique, sans compter la faiblesse de notre soi dont il faut prendre garde contre toute dérive immorale. 
Avec l'avancé des temps modernes les peuples luttent pour l'éthique d'un amour propre, d'un honneur patriotique, d'une vie sobre, sans démence ni vice, mais les assauts satanique contraigne les peuples à accepter le nouveau monde, libre de déboire, complètement d'écervelé et combien illusoire pour nous encourager à enfreindre les lois de la foi naturel, poussé ainsi aux tentations et à l'adoration injustifié de Satan. 
Accepter les tentations du mal masqué par des attraits du bien, le prix à payer est pour toute chose et tout engagement signifie aliénation de souffrance de notre être, qui sera démunis de ses sens et de ses repères d'éthique. L'homme mérite-t-il de vivre une vie heureuse comme ses prédécesseurs aïeuls ? D'être en famille et bénéficier des bienfaits de l'entraide commune aux moments difficiles de la vie, voir et avoir sa descendance en liesse sur le droit chemin de la piété miséricordieuse, à l'exception de quelques contestataires rebelle.
La condition humaine munis d'intelligence, méritent-elles de vivre son déshonneur à travers l'égoïsme et l'abrutissement du sexe et où, le sperme est jeté aux quatre vents, pour quelle conscience et quelle responsabilité ? 
L'égarement du droit chemin de l'éthique, est un choix désastreux pour l'équilibre du système de la pensée où la psychologie des sentiments sera absente, laissant place aux désespoirs et à l’inconnue souffrance. 
Ne soyons pas dupe et prenons le destin en main, ce n'est pas une fatalité mais un choix décisif à prendre dans la vie, pour une vie paradisiaque d'équilibre terrestre, loin de la lâcheté et des puériles moments d'extases et brefs plaisirs instinctives, réveillons le cœur par les bonnes actions du bienfait pour que nos sens naturel reste éveillés et prennent conscience du monde fascinant de cet existence, que nous soyons témoins. 
Le plaisir naturel sur le recueillement des bons souvenirs proviennent d'une vie décente ayant vécu pleinement l'éthique, son goût est vraisemblablement fait de douceur, de tranquillité et de sérénité. Vouloir le contraire, c'est courir sa perte dans les bassesses, les turpitudes, l'aveuglement ignorant et ignoble ayant pour lumière l'obscure passion tragique menant tout droit au regret de tous les plaisirs éphémères, et c'est trop tard pour avoir vendu et mis sa vie au service du mal, le pacte avec le satanisme vous met en net danger et raccourcis les chances d'être un humain parmi la nature noble de l'existence.
Seigneur nous sommes tes servants et que je sois témoins que Vous n'imposez rien, nous sommes doté d'intelligence pour distinguer et reconnaître facilement ce qui est bien de ce qui est mal.

L'être humain ne peut comprendre la déité, car il est limité par sa nature.

"L'homme se doit de ranimer et d'entretenir l'étincelle divine qui est en lui. La voie de l'accomplissement, de l'accord profond de chaque être avec l'univers qui l'entoure, est relativement aisée pour quiconque croit fermement et sincèrement comme je le fais moi-même, que la Grâce divine a mis au coeur de l'homme le pouvoir d'illuminer le réel et de se fondre dans lui. [. . .] Toute satisfaction durable, tout contentement profond ne peuvent être atteints que par l'oubli de soi- même, la fusion du sujet avec l'objet, dans l'harmonie du corps, de l'âme et de l'esprit. Et parvenus aux plus hauts sommets, tous ceux qui croient à un Être suprême sont enfin libérés des liens pesants du moi subjectif par la prière et la méditation; illuminés par la glorieuse Lumière de l'éternité dans laquelle toute conscience temporelle et terrestre se fond pour devenir à son tour éternelle. (Agha Khan III 1955: 402-403; Agha Khan III 1954 : 334-335)".

Pour se mettre en quête du Logos divin, il faut que l'être humain s'instruise et reconnaisse l'importance de l'ésotérique sans négliger l'exotérique. La vie matérielle et la vie spirituelle ont chacune leur importance. L'être humain doit chercher l'équilibre et à vivre en harmonie avec son environnement, ainsi il doit accomplir l'unité entre l'âme et le corps (Steigerwald 1986 : 115). Il ne doit pas négliger ces deux aspects de sa vie. Une tradition du Prophète Muhammad insiste sur l'acquisition de la connaissance qui éclaire la voie en toutes circonstances.
"Il faut acquérir des connaissances, car celui qui les acquiert accomplit un acte de dévotion, celui qui en parle loue le Seigneur, celui qui étudie adore Dieu, celui qui enseigne fait l'aumône et celui qui adapte son savoir aux choses, accomplit un acte d'adoration divine. La connaissance rend son possesseur capable de distinguer ce qui est défendu (mal?) de ce qui ne l'est pas (bien?). Elle éclaire le chemin des cieux; c'est notre ami dans le désert, notre compagnon dans la solitude, notre camarade lorsque nous sommes privés de nos amis; elle (la connaissance) nous guide vers le bonheur, nous soutient dans le malheur, nous fait briller en société; nous sert d'armature contre nos ennemis; avec l'éducation, le serviteur de Dieu s'élève jusqu'aux hauteurs de la bonté et d'une noble situation, il peut s'asseoir avec les souverains de ce monde et atteindre la perfection du bonheur dans le suivant. (Ameer Ali 1981 : 360-361)"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas dite-le, toutes critiques m'est bénéfique :