Archives du blog

samedi 20 juillet 2013

La mort, c'est quoi !?

Les religions monothéistes ont abordés et exprimés toutes les interrogations humaine et existentielle.
Chaque jour vécu est un jour gravé à notre insu. 
La mort n'est pas une extermination ou une fin de soi mais un voyage vers une autre existence interminable définie par deux vies, de ceux qui sont les "fervents au Bien" et de ceux qui sont les "fervents au Mal", on obtiendra à chacun ce qu'il a semé tout au long de la vie. La vérité logique est simple, claire comme l'eau de roche.

L'heure c'est l'heure, après avoir consommé la part temporelle impartie, la mort peut-être subite par cause d'effet de chose de la vie et où aussi, plusieurs vies peuvent partir d'un coup, en une fraction de seconde.

La mort physique peut-être prolongé, mais la mort totale arrache l'esprit définitivement du corps après avoir commencé son entrée par les pieds et sa sortie par la tête (partie du cerveau frontale) et où les yeux suivent "l'esprit de vie s'envolé" dans l'extase, chaque mortel visionne un autre monde qui se dévoile, emplacement exact du devenir continuel "bienfaisant" ou "malfaisant", sans pouvoir prononcer mot.

On approche la mort chaque nuit, où tout le monde s'adonne avec plaisirs à ce rendez-vous important et auquel on se et lui prépare toutes les commodités nécessaires à un bon sommeil avec certainement beaucoup d'espérance pour se réveiller et y revivre, un unième report expérimentale d'un jour où en ignore à chaque fois ce qu'il réserve réellement.

Après avoir vécu 9 mois dans le monde du ventre de la mère lié par nombril pour se ravitailler et grandir, aucun rappel du monde vécu dans le ventre, bien sûr, notre sortie pour la nouvelle vie avec les poignets fermés (pleine) et frêle, on repart les poignets tendus (vide, signe d'avoir tout consommé) et toujours frêle nous sommes à présent dans la dimension existentielle avec une conscience et une intelligence de libre arbitre, beau, grand et fort. Suite à notre passage dominé par le déploiement de nos actes ingénues ou mécréantes, dont seuls les faiseurs de bonnes œuvres auront droit et accès au voyage du confins cosmiques et les faiseurs de mauvaises œuvres ne pénétrerons point les cieux, redescendus sur terre jusqu'au jour de la rétribution pour une récompense conséquente. Paradis éternel ou Enfer éternel.

La Parole divine dit : "Et Nous sommes plus proche de lui que sa veine jugulaire".
Dieu est Audient et Omniscient Louange au Seigneur de l'univers.


Tout atome est connu.

Tout atome est soumis de plein gré.

Aucun atome n'est superflu.


D'autres réflexions sont à découvrir notez "mogtahid" . A très bientôt, à bon entendeur salut !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas dite-le, toutes critiques m'est bénéfique :