Archives du blog

dimanche 25 avril 2010

Pourquoi prêcher ?

Prêcher pour une langue contre une telle autre ou aimer beaucoup une écriture pour en discréditer tous les autres. Là, ce n’est ni logique ni raisonnable, cela en ressort de la folie extrémiste. L’extrémisme : c’est comme manger ou boire très, très chaud en "été" ; ou alors, vraiment glacé en "hivers".
Les langues comme les écritures, elles se valent toutes, la différence se trouve que l’une soit plus porteuse que l’autre, parce qu’elle se trouve en tête de meneur de civilisation, relais inlassable et interminable entre les peuples. Toutes, elles sont le lègue d’un passé civilisateur et historique, ayant servi à la cause directe, révolutionnant l'homme et ses acquis jusqu'à ce jour.
Reste les adeptes du mal, hier comme aujourd’hui, seul prêcheur à la préméditation du mal pour voir mourir les minorités et les patrimoines culturels humains en semant leurs discordes, diabolisant les innovations des produits en produits non potables ni homogènes pour contrecarrer l’évolution naturel des êtres.
Leur idéal masqué, est celui de voir la fausse nature humaine, monnaie courante, où elle seule sera précurseurs, pour affermir sa suprématie en faisant appels aux propagandes avant-gardistes d'un mono-patrimoine sur mesure, sans diversification où eux seuls seront les divins du ressort humain. Ils sont borgnes et aveugles et nous ne devons pas l’être forcément parce que les croire et en les suivre, sa, ça ne relève pas du raisonnable, ni de l'état d'esprit naturellement libre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas dite-le, toutes critiques m'est bénéfique :